Avec Artour, nous avons pris la route depuis la Slovénie et avons traversé la Croatie, le pays aux 698 îles et aux paysages époustouflants. Ici, tout le monde y trouve son compte entre les grandes plages, les petites criques, les lacs, les sources d’eau, les rivières, les cascades, la montagne, ses îles paradisiaques, ses petites villes typiques où ses villes fortifiées…

La Croatie et ses 698 îles

Les amoureux de mythes et légendes seront également servis avec des histoires de fées, de sorcières, de trésor perdu, de pirates… Ulysse lui même y a séjourné 7 ans ! Quand à Roland (le héros de Roncevaux et neveu de Charlemagne), une statue a été édifiée en son nom à Dubrovnik pour avoir délivrée la ville alors encerclée par des pirates au VIIIème siècle.

La Croatie et le stationnement en Camping-car

En Croatie, le camping sauvage n’est pas toléré et l’amende peut être salée. Alors, il faut être prudent et discret si vois transgressez cette règle. Les panneaux d’interdiction fleurissent un peu partout et la police veille au grain. 

Nous avons passé notre première nuit au bord de la mer adriatique. Un restaurant mettait à disposition de ses clients son parking pour la nuit. C’est quelque chose qui se fait beaucoup en Croatie. Ça peut être un bon compromis si vous n’êtes pas un adepte des campings. Les prix qui peuvent très vite grimper compris entre 30 et 50€ / nuit sur la côte. Nous avons bien mangé et dormi sereinement avec au réveil, une vue imprenable sur la mer et les îles Croates.

Nous avons tout de même trouvé quelques coins natures par la suite et nous n’avons pas été inquiétés. Il faut noter que nous sommes hors saison.

La Croatie et ses merveilles de la nature

La Croatie regorge de trésors et prévoyez du temps si vous souhaitez tout faire ! Votre voyage risque d’être rythmé entre les différentes îles et leurs lots de surprises, les parcs nationaux avec leurs lacs et leurs cascades, les villes toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Nous avons fait le choix de longer la côte pour rejoindre le Monténégro (avec un petit écart pour KrKa et Cetina). 

Parc national de Krka en Croatie

La source de Cetina, petit joyaux encore peu connu et préservé

Notre premier coup de cœur fut pour la source de Cetina. Nichée à la frontière de la Bosnie Herzégovine, cette source se situe dans le petit village de Cetina. Bien loin des lieux touristiques bondés, la source attire les curieux. Cette source n’est pas commune, puisqu’elle ne fait pas moins de 120 mètres de profondeur. Son eau, froide, est d’un bleu émeraude à couper le souffle. Cetina, l’œil de la terre, la source au bleu cristallin, donne naissance à une rivière. Cette rivière va à son tour alimenter un lac, Perucko Jezero, pour finir sa course à plus de 100 kms, à Omis, et se jeter dans la mer Adriatique. Elle aura creusé sur son passage de magnifiques gorges qui valent, elles aussi, le coup d’œil.

La Perucko Jezera et la source de Cetina en croatie

Rester en Croatie : De Ploce à Trpanj

Une des particularités de la Croatie est qu’elle est coupée en deux par un autre pays, la Bosnie Herzégovine, par lequel vous devez impérativement passer si vous souhaitez aller de Ploce à Dubrovnik par exemple.

Mais, il existe une alternative : le ferry !

Depuis Ploce, vous pouvez vous rendre à Trpanj par bateau, qui se situe sur une presqu’île reliée à la partie sud de la Croatie et donc à Dubrovnik. La traversée dure une heure environ et il y a des départs toutes les 1h30. Si vous avez de la chance, vous pourrez même admirer les dauphins. La traversée, pour Artour, Rimbaud, Denis et moi-même nous a couté 40€. Elle nous a permis de découvrir la péninsule de Pelješac, ses vins et ses ostréiculteurs. Regarder le soleil se coucher avec un bon vin et quelques huîtres sur un petit port de pêche, il ne nous en fallait pas plus pour nous sentir comblés. Alors, si vous traversez la péninsule de Pelješac, n’hésitez pas à vous arrêtez chez les vignerons qui bordent la route principale et chez les pêcheurs qui vous accueillent avec grand plaisir…

Coup de cœur pour Dubrovnik

La première chose que vous vous dites, lorsque vous êtes sur les hauteurs de Dubrovnik, c’est « Whaou ». La ville vue du dessus est majestueuse, dominant la mer Adriatique tout en ayant à l’œil les îles voisines.

L’arrivée dans la vieille ville nous fait le même effet. Une ville fortifiée merveilleusement bien conservée malgré ses mille années d’histoire avec de petites rues dans lesquels on peut flâner. Les voitures n’y ont pas leur place et les piétons sont rois ! Dubrovnik nous ramène en arrière, nous replonge dans l’histoire et ça nous fait le plus grand bien. Dubrovnik est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et on comprend pourquoi.

Nous sommes arrivés par la rue Placa. Des nos premiers pas, nous sommes impressionnés par son sol dallé parfaitement conservé et ses magnifiques bâtiments.

Nous avançons dans les rues, la tête levée pour admirer chaque détail. Un sentiment très positif se dégage de cette ville.

Vous pourrez admirer sa cathédrale au style baroque construite sur le site d’une basilique. Son monastère dominicain qui s’intègre parfaitement dans les murailles de la ville. Vous pourrez également boire un verre sur les nombreuses terrasses et petites rues.

Dubrovnik est également célèbre pour avoir été un des lieux de tournage de la série Games of Thrones.

Vous pouvez suivre nos traces

Dans la section SUR NOS TRACES, vous pouvez suivre en direct notre parcours grâce à nos traces GPS et découvrir les différents endroits où nous faisons une petite halte pour la vue ou pour dormir !

Si vous souhaitez découvrir la Croatie en Images, ça se passe sur YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *